Texte : Hélène Mallette

La bouteille d’huile d’olive dans votre cuisine ne vous procure probablement pas d’émotions. Pourtant, cette huile verdâtre et transparente raconte une histoire très ancienne et à notre grand bonheur, elle a traversé les siècles pour nous faire apprécier sa pureté et ses bienfaits naturels.

La production de l’huile d’olive remonte à l’époque de l’invention de l’agriculture et de la culture du vin, il y a environ 8000 ans. On cueillait les olives et on les pressait dans un moulin pour en extraire l’huile. Les applications de l’huile d’olive étaient diverses; on la consommait évidemment comme nourriture et on l’utilisait pour la conservation des aliments, mais aussi pour en faire des cosmétiques, du combustible pour les lampes, etc. Même la médecine n’a pas échappé à cette précieuse huile qui présente encore aujourd’hui de nombreuses vertus.

On la fabriquait au départ en Orient et en Mésopotamie, puis sa production s’est étendue au bassin méditerranéen, un territoire occupé par différentes civilisations : antiques, phéniciennes, grecques, arabes, égyptiennes, berbères, puis romaines.

Pour une huile de haute qualité, il faut choisir de l’huile d’olive extra-vierge. Ne vous fiez pas aux autres appellations parfois trompeuses : vierge, pure, etc. Prenez soin de vous pencher sur l’origine de votre huile, vérifiez si elle est composée d’huile d’olive à 100 % ou d’un mélange. Dans le cas de l’huile d’olive, comme pour plusieurs autres aliments, il vaut mieux choisir un produit de qualité supérieure, quitte à débourser un peu plus.

Bien qu’on ait tendance à croire que l’huile d’olive n’est pas bonne pour la santé, et avec raison si l’on s’appuie sur la logique de l’huile à friture, les bienfaits de l’huile d’olive sont nombreux et bien connus. En fait, l’huile d’olive extra-vierge est bénéfique pour la santé, et ce, en plusieurs points; une bonne huile d’olive contient une grande quantité d’acide oléique, un gras mono-insaturé, puis des polyphénols. Selon de nombreuses études, l’huile d’olive présente des propriétés anti-inflammatoires, elle contribue à l’abaissement du taux de cholestérol, à la protection des cellules, à l’entretien de la souplesse des parois artérielles et réduit donc le risque de maladies cardiaques. 

L’huile d’olive fait d’ailleurs partie intégrante du régime méditerranéen qui repose sur une grande consommation quotidienne de fruits et légumes, de céréales et de légumineuses. Certaines recherches vont même jusqu’à dire qu’il est recommandé de consommer deux cuillères à soupe d’huile d’olive quotidiennement pour profiter de ses bienfaits. Voilà qui fait du bien à entendre! Il est si doux de gracier nos soupes, salades et légumes d’un léger filet d’huile! Ou mieux encore : y tremper un morceau de pain frais et laisser la mie s’en imbiber, quel délice!

Malgré toutes ces qualités, l’huile d’olive est toutefois un peu moins performante à la cuisson. Lorsqu’elle est chauffée à plus de 191 °C (331 °F) elle se met à fumer et perd jusqu’à la moitié de ses précieuses propriétés. Ainsi, pour la friture et la cuisson à température élevée, il vaut mieux opter pour une huile qui résiste mieux à la chaleur, comme l’huile de pépin de raisin ou l’huile de canola, par exemple.

Mais outre ces données scientifiques, l’huile d’olive demeure un condiment savoureux qui, comme le vin, présente selon son origine, toute une gamme de goûts et subtilités. Une saveur soyeuse qui se développe en bouche, s’étire, se complexifie et, selon la variété d’olives utilisée dans sa fabrication, surprend avec une finale légèrement (ou franchement) amère. Utilisez l’huile d’olive dans la préparation de vos pestos et vinaigrettes, sur un pain ciabatta, des pommes de terre au four, pour confire des viandes et griller vos légumes, versez-en en garniture sur vos tomates fraîches, vos salades, pâtes et pizzas. Utilisez-la en décoration sur vos potages avec des herbes et des épices fragrantes, ou même en mince filet dans l’assiette pour une touche de finesse. L'huile d’olive devrait occuper une place tout aussi importante que le sel et le poivre sur une table! Maintenant, pour trouver celle qui correspond le mieux à votre palais, il faut en essayer différentes variétés et choisir votre préférée!