Texte : Maryse Deraîche
Photos : Sébastien Rioux

Situé tout au début de la rue Principale à Granby, le restaurant ÓBLON a de quoi faire plaisir à tous les habitants de la région. On peut lire sous son enseigne « Pinte & Bouffe », ce qui laisse présager la joie de savourer une cuisine réconfortante accompagnée d’une bonne bière fraîche. C’est le défi que se sont donné Samuel Dépôt et Marie-Pier Delorme, les nouveaux propriétaires des lieux, en acquérant ce qui était autrefois le restaurant MacIntosh.

En juin, les acolytes fêteront le premier anniversaire du ÓBLON et ce n’est pas sans fierté. Alors qu’ils travaillaient tous les deux au restaurant MacIntosh depuis près de dix ans, Samuel et Marie-Pier caressaient l’idée d’acquérir l’endroit afin de laisser libre cours à leurs passions respectives. C’est aux fourneaux que Samuel est au sommet de sa forme alors que Marie-Pier est une mordue de comptabilité et de gestion de personnel. Rencontrez ce duo complémentaire!

 

NOUVELLE ORIENTATION

Passionné par les bières de microbrasserie, Samuel a immédiatement offert des produits locaux de grande qualité à ses clients en devenant le propriétaire de l’endroit. On trouve derrière le bar plus de dix fûts de bière de microbrasserie, et bientôt, on pourra en compter quatorze. L’amateur de broues s’est également fabriqué une petite chambre noire où la température est idéale pour faire vieillir des bières de spécialité.

« De nos jours, les gens apprécient la bière autant que le vin et il n’est pas rare qu’un client me demande une bouteille de sept cent cinquante millilitres pour accompagner son repas, comme on le ferait avec un vin », raconte Samuel.

Quant à la cuisine, elle est inspirée, colorée, réconfortante, innovante et locale. En tant que chef de cuisine, Samuel s’amuse à créer de nouveaux menus régulièrement, au fil de ses idées, de ses folies, de son inspiration.

« Je n’ai pas fait de cours de cuisine, j’ai appris sur le terrain et c’est une vraie passion. J’ai fait des études en menuiserie et j’ai travaillé en construction, mais c’était plus fort que moi, je devais retourner en cuisine, ça me manquait trop », confie Samuel.

 

LA VOCATION

Le ÓBLON est un restaurant-bar qui se démarque par sa carte des bières et celle de la cuisine, qui ne peuvent que nous surprendre. La clientèle est aussi très variée : au lunch, on trouve beaucoup de femmes et d’hommes d’affaires au look professionnel, alors qu’au souper, ce sont davantage les familles qui prennent place sur les banquettes du restaurant. À partir de vingt-deux heures, ce sont les cégépiens et les cégépiennes qui prennent d’assaut l’endroit, en plus des fêtards qui ont envie de célébrer en dégustant de bons alcools.

ON BOIT QUOI?

Des bières du Québec, évidemment! Les sortes que l’on retrouve dans les fûts changent régulièrement et il y a aussi une belle variété de bières en cannettes et en bouteilles : la Yakima (Le Castor), la IPA (Les Trois Mousquetaires), la Poudre Jaune (Lagabière), la Saison Dumango (Brouërie), la IPA du Nord-Est (Boréale), la 267 B.W. Café (Harricana), la Triple IPA (Vrooden), l’Acéphale NEIPA (Brasseurs du Moulin)... pour ne nommer que celles-là. 

Il est impossible d’énumérer toutes les bières se trouvant au menu du ÓBLON tellement la carte est garnie et variée. À chaque plat, sa bière!

ON MANGE QUOI?

Samuel vous offre une carte tout à fait originale aux inspirations internationales : des arancinis recouverts d’une chapelure faite de brisures de chanvre et baignant dans une crème d’ail confit; un tataki de thon à peine saisi surplombant une salade d’orge garnie de grains de maïs, de dés de poivrons rouges et de jeunes épinards croquants; un tartare de boeuf parfaitement relevé accompagné de maïs éclaté assaisonné et de pois chiches grillés; des « ailes » de porc asiatiques recouvertes d’une laque sucrée salée faite de mélasse et de la bière Session IPA Tam-Tam de Matera; des gnocchis à la joue de porc confite et aux patates douces rôties...

L’Italie, la France, l’Asie, le Québec; Samuel puise son inspiration partout et dans tout!

 

UNE FAÇON DE FAIRE RAFRAÎCHISSANTE

Samuel et Marie-Pier ont fait l’acquisition de ce restaurant en ayant pour objectif de s’amuser et de se surpasser tout en offrant à leurs clients ce qu’ils aiment eux-mêmes. Le monde de la restauration peut être cruel avec les nouvelles entreprises et le fait d’avoir un but honnête et une passion brûlante comme celle de Samuel et de Marie-Pier est un atout indispensable de nos jours afin de réussir dans ce domaine. On leur souhaite beaucoup de succès, pour le plaisir de nos papilles!