Texte: Maryse Daraîche

Photos: Sébastien Rioux

La Montérégie est une région fleurissante où émergent nombre d’entreprises, toutes plus intéressantes les unes que les autres. Loin de déplaire à ses habitants, cette floraison commerciale crée de l’animation au sein des municipalités et permet de se divertir et de consommer localement.

Au grand plaisir des amateurs d’escalade de Granby, l’une de ces fleurs vient tout juste de prendre racine sur la rue Dufferin : O’Bloc Escalade. Les Granbyens et Granbyennes n’ont désormais plus besoin de sortir de la ville pour s’adonner à leur activité préférée! Depuis le mois de mai dernier, les gens de la région n’ont qu’à parcourir quelques kilomètres pour faire face à 3000 pi² de murs d’escalade intérieure.

 

Les copropriétaires de O’Bloc Escalade, Pascal Rodrigue et Tommy Carmel, aspiraient à s’offrir une petite montée avant de se rendre au boulot ou entre deux rendez-vous, mais le centre d’escalade le plus près étant situé à La Prairie, cela était irréalisable. C’est grâce à ce désir et cette passion commune pour l’escalade que les deux jeunes entrepreneurs, et amis d’enfance, se sont lancés dans l’aventure O’Bloc! Physiothérapeute de formation et travaillant principalement avec une clientèle sportive, Pascal a découvert l’escalade lors de ses études et grimpe maintenant depuis neuf ans. Quant à Tommy, il fut initié à l’escalade par son acolyte et rapidement, il attrapa la piqûre.

SE BALANCER DANS LE VIDE

Contrairement à bon nombre de centres d’escalade, il n’y a ni harnais de protection ni instructeurs maintenant le grimpeur chez O’Bloc; il se déplace librement. 

« C’est la grande différence ici, personne n’est attaché. Ce sont des matelas qui protègent les grimpeurs en cas de chute et c’est très apprécié par notre clientèle, particulièrement par les familles, car tout le monde peut grimper en même temps, personne n’a à
attendre son tour », m’explique Tommy.

Les blocs fixés au mur d’escalade sont de différentes couleurs qui représentent le niveau de difficulté. Selon la charte établie, il est possible d’analyser si le parcours choisi est facile, intermédiaire ou difficile. De plus, avant chaque première escalade, les instructeurs
de O’Bloc donnent une petite formation aux grimpeurs afin qu’ils apprennent comment tomber. Selon Tommy, plusieurs blessures, notamment celles aux chevilles, sont facilement évitables lorsqu’on connaît la technique.

« Et si un grimpeur se blesse malgré cela, il peut venir consulter à ma clinique pour des soins », me dit Pascal, amusé.
 

 

 

L'ESCALADE, SEULEMENT POUR LES JEUNES SINGES?

On pourrait croire que l’escalade est réservée aux personnes fringantes et sportives (et jeunes), mais il n’en est rien! L’escalade est accessible à tous, car la force physique et les performances corporelles ne sont pas mises de l’avant dans la pratique de ce sport. Selon Pascal, l’équilibre et la souplesse sont davantage les aptitudes sollicitées pour apprécier ce sport et y exceller.

Malgré cela, cette activité accessible et récréative offre aux grimpeurs l’opportunité de faire un entraînement complet, tant au niveau musculaire que cardio-vasculaire. Pour optimiser la session de grimpe, Pascal et Tommy ont installé un espace d’étirement et d’échauffement ainsi qu’un vélo stationnaire et un banc avec des haltères. On trouve aussi un parcours, fait de bois, à l’extrémité du centre. Les plus téméraires peuvent donc pousser leur côté casse-cou à l’extrême.

 

 

« Plusieurs personnes délaissent leur abonnement au gym pour venir ici, alors on souhaite offrir des installations adaptées à leurs besoins », explique Pascal.

Outre l’aspect sportif, l’escalade est également une activité sociale, amusante et différente.

« Avant, à Granby, les seuls choix d’activités offerts pour une soirée entre amis, c’était le bowling ou le billard. Maintenant il y a l’escalade! », raconte Tommy.

 

En effet, le centre est ouvert le soir, il y a de la musique qui joue en permanence et l’ambiance est détendue et festive. 

Le centre attire également les familles. Pendant que les enfants escaladent le mur, les parents peuvent s’asseoir aux tables octogonales en bois installées devant le mur et se détendre en buvant un bon latté ou un smoothie maison.

 

L'ACTIVITÉ PHYSIQUE, CA CREUSE!

Les deux amateurs d’escalade ont eu l’idée d’offrir des cafés, des boissons rafraîchissantes et des barres protéinées au centre et ce geste est apprécié par la clientèle. Quoi de mieux que de boire un smoothie bien frais après deux heures d’escalade? Tommy et Pascal ont créé quatre variétés de smoothie : croustade pommes-framboises, ensoleillé, vert, et aux fruits rouges. Accompagné d’une barre énergétique, cela forme la collation parfaite pour terminer l’activité en beauté! 

Que vous vouliez tenter une première expérience, inscrire un enfant à un cours ou vous abonner pour l’année, O’Bloc Escalade saura certainement satisfaire vos besoins!