Texte : Vicky Beaudoin, t. dt., t.n.

Plus nous remplissons notre panier d’épicerie avec des aliments santé, plus nous vidons notre portefeuille. Mythe ou réalité? En vérité, il s’agit d’un mythe qui peut parfois servir d’excuse à certaines personnes qui consomment de la malbouffe. Comme vous le constaterez dans le tableau ci-dessous, les aliments sains coûtent relativement la même chose que les aliments occasionnels. C’est plutôt le prix de la nourriture en général qui augmente d’environ 5% par année. Ce qui signifie qu’une facture de 100$ valait approximativement 75$ il y a cinq ans.

Aliments occasionnels

Aliments sains

1 kg de frites surgelées : 2.79$

1 kg de pomme de terre fraîche : 1.75$

700 g de poisson pané : 6.59$

700 g de poisson surgelé non pané : 7.00$

900 gr Croquettes de poulet panées : 9.99$

1.5 kg poulet entier : 10.00$

675 g pain blanc : 3.39$

650 g pain de blé entier : 3.39$

580 g céréales à déjeuner FRUITS LOOPS: 7.39$

490 g céréales à déjeuner FIBRE 1: 5.79$

1 litre boisson gazeuse à l’orange : 1.25$

996 ml jus d’orange : 1.29$

Selon la FAO, le prix de certains produits alimentaires de bases pourrait augmenter de 20 à 30% d’ici 2020. Puisque l’épicerie constitue une dépense considérable du revenu familial, il est essentiel de développer des moyens concrets pour gérer la situation. Voici donc la marche à suivre pour combiner économie et régime équilibré :

  1. Lisez les circulaires et analysez les rabais avantageux avant d’aller faire vos emplettes. Rappelez-vous que les produits transformés sont souvent riches en sel, sucre ou encore en gras et qu’il est plus avantageux financièrement de les cuisiner soi-même.
  2. Déterminez le menu de la semaine à partir des spéciaux en cherchant des recettes intéressantes et nutritives. Vous devez également prévoir la réutilisation des surplus et des aliments que vous possédez déjà.
  3. Faites une liste des vivres que vous devez acheter.
  4. Allez faire vos achats en suivant votre liste.

Déjouer les astuces des épiciers

Les commerçants utilisent des techniques subtiles pour maximiser leurs ventes. Voici donc quelques trucs qui vous permettront de les contrer :

  • Les épiciers disposent à la hauteur des yeux de leurs clients les aliments les plus dispendieux. Regardez toujours les allées de haut en bas afin de bénéficier des produits les moins coûteux.
  • Les aliments de bases comme les œufs, le pain et le lait sont toujours répartis au fond du magasin. Ainsi, les marchands espèrent que vous mettrez d’autres éléments dans votre panier en vous y rendant. Ne tombez pas dans le piège et allez directement acheter ce dont vous avez réellement besoin.
  • Certains items sont ajoutés dans les circulaires ou dans le milieu des rangées d’épicerie sans être vraiment en rabais. Méfiez-vous des faux spéciaux. Plus vous consulterez les circulaires et plus vous connaîtrez les choix les plus avantageux.
  • Les boulangeries et pâtisseries se situent toujours près de l’entrée des épiceries afin que l’odeur qui s’en dégage vous ouvre l’appétit. Évaluez vos besoins et respectez votre liste d’achats.
  • Quelques supermarchés égalisent les prix de leurs compétiteurs. N’hésitez surtout pas à utiliser cette technique elle vous fera économiser du temps et de l’essence.

Manger santé sans se ruiner

Pour finir, voici donc quelques conseils en rafales qui vous permettront d’épargner davantage :

  • Comparez les prix par kilogramme afin de déterminer quel choix est le plus économique.
  • Achetez des marques maison. La plupart du temps elles contiennent les mêmes ingrédients que les produits populaires et sont moins dispendieuses.
  • Faites-vous des réserves de produits non périssables lorsqu’ils sont en spéciaux.
  • Évitez de vous rendre au supermarché tous les jours et surtout lorsque vous avez faim.
  • Joignez-vous à un groupe d’achat ou encore à une équipe de cuisine collective. Vous profiterez de leur expertise pour faire des choix éclairés et économiques.
  • Évitez d’acheter des aliments dispendieux tels que les fruits de mer, poissons, noix et certaines viandes s’ils ne sont pas en spécial.
  • Cuisinez avec les fruits et les légumes de saison.
  • Choisissez votre épicerie, car certaines offrent des prix plus avantageux.
  • Profitez des rabais pour effectuer des recettes en grandes quantités et congeler les surplus.